Ingénieur

Un ingénieur est un professionnel traitant de problèmes complexes d’ingénierie, notamment en concevant des produits, des processus si nécessaire avec des moyens novateurs, et dirigeant la réalisation et la mise en œuvre de l’ensemble : produits, systèmes ou services.

La définition du métier d’ingénieur

De façon générale l’ingénieur est une personne qui participe au progrès. C’est à elle qu’on fait appel lorsqu’il s’agit de résoudre des problèmes d’ordre technologique mais aussi d’innover, de préparer le monde de demain.

Diplôme d’Ingénieur

Le diplôme d’ingénieur s’obtient normalement au bout de cinq ans d’études après le Bac. Le cursus est organisé en deux cycles : le cycle préparatoire, d’une durée de deux ans, suivi du cycle ingénieur, d’une durée de trois ans. Les deux années de prépa peuvent s’effectuer dans un lycée et une classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE), mais aussi directement au sein de l’école d’ingénieurs ; dans ce cas, on parle de « prépa intégrée ».

Le diplômé Ingénieur est un professionnel en charge de participer à la réalisation de projets à forte dominante technique. Il peut intervenir en tant qu’expert technique, mais plus globalement en tant que chef de projet, responsable d’affaires… En ce sens, ses responsabilités ne se limitent pas aux composantes techniques du métier. Il doit prendre en compte les aspects financiers du projet pour respecter le budget qui lui a été alloué. Cadre, il doit gérer ses équipes et les relations avec les clients, les donneurs d’ordres et les différents intervenant du projet. Acteur de la société, l’ingénieur doit tenir compte de l’impact sociétal en environnemental de ses réalisations.

Bref, l’ingénieur est un expert technique, mais son métier ne se limite pas, loin s’en faut, à la technique.

Comment intégrer une école d’ingénieurs ?

PRÉPA : LA VOIE ROYALE
La voie royale, celle qui donne accès aux écoles les plus prestigieuses comme Polytechnique, Centrale Paris en France, l’EMI (Ecole Mohamedia d’Ingénieurs) ou l’INPT(Institut National des Postes et Télécoms) au Maroc passe par les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE), qui se déroulent sur deux années. La proportion issue de classes préparatoires est en baisse constant.

En France, les prépas donnent accès à des concours communs à plusieurs écoles. Par exemple, les concours communs polytechniques qui permettent de postuler dans 33 écoles, le concours commun Mines Ponts qui regroupe, lui, 10 écoles ou encore le concours e3a rassemblant 64 établissements. « C’est du classement aux concours que dépend l’accès aux meilleurs établissements. Les élèves n’accèdent donc pas toujours à l’école qu’ils souhaitaient intégrer initialement »,

A TOUS LES NIVEAUX
Beaucoup d’etablissements au Sénégal comme l’ESP ou l’Ecole polytechnique de Thiès et les instituts nationaux recrutent directement après le bac.
Si ces derniers ne sont pas encore aussi cotés que les écoles post-prépa les plus renommées en France et au Maroc, ils ne sont pas loin derrière. La formation y dure cinq ans, avec deux ans de classes préparatoires « intégrées ».
Certaines écoles recrutent à bac+1. Dans ce cas, la sélection est ouverte aux élèves ayant suivi une première année de classe préparatoire ou une première année de licence. Enfin, il est également possible d’entrer dans la plupart des écoles avec un diplôme de niveau bac+2, par exemple un BTS ou un DUT, mais aussi une licence ou une première année de master par le biais des admissions parallèles.

Que Faire apès une École d’Ingénieurs ?

S’il est un diplôme qui vous mettra durablement à l’abri du chômage, c’est bien celui d’ingénieur. Aujourd’hui comme demain, que les futurs ingénieurs se rassurent, on a et on va avoir besoin d’eux ! Et ce, dans (presque) tous les domaines.

BTP, Agroalimentaire, chimie, aéronautique, informatique, mécanique, … Les ingénieurs sont partout, et même là où on ne les attend pas forcément : banque, conseil, audit, grande distribution… Huit ingénieurs sur dix tra- vaillent dans le secteur privé. La fonction publique a également besoin d’eux. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, ils ne sont donc pas cantonnés aux domaines techniques. Ils peuvent aussi trouver un emploi dans un domaine différent de leur spécialité d’origine.

Quels que soient les secteurs dans lesquels ils travaillent (l’industrie, le bâtiment, l’agroalimentaire…), on retrouve majoritairement ces professionnels dans trois domaines phares de l’entreprise : la recherche et le développement, la production et les fonctions commerciales.

Compléter son école d’ingénieur par un MBA ou un troisième cycle – à l’université, dans une école d’ingénieurs ou dans une école de commerce – représente souvent un atout de taille. Un diplôme en gestion permettra à un ingénieur de prétendre plus facilement à un poste commercial, par exemple.

A Lire Aussi

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 3 929 autres abonnés

Send this to a friend